mardi 27 mars 2012

Avec Zazie, Berticot connaît la chanson


TerreDeVins | 26 Mars 2012



BB : deux initiales pour une nouvelle cuvée, Bio de Berticot 2011, présentée le 20 mars par SCA Les Vignerons de Landerrouat-Duras-Cazaugitat au Pavillon du Lac, un écrin de verdure au cœur du parc des Buttes-Chaumont, et dont la marraine n’est autre que la chanteuse Zazie.
Mais quel donc est le lien de Zazie avec le vin ?
Cela commence par une rencontre dans le Berticot. Zazie était venue faire les photos de son dernier album (Za7ie) chez le photographe Laurent Seroussi qui a demandé à son voisin, Patrice Combaud (l’un des 17 vignerons passés en conversion bio), l’autorisation d’utiliser ses terres comme décor. Une dégustation est organisée. Zazie aime ces vins simples et généreux, mais est surtout touchée par la démarche globale de ses viticulteurs dans le retour au bio que Patrice avait déjà tenté dès les années 80, puis abandonnée faute de filière structurée à l’époque.
Pour certains, comme Daniel Dumonteil, la démarche est vitale. Dégoûté d’une viticulture de “prescriptions”, sur le modèle de la médecine de même nom, plus préoccupée à soigner les conséquences d’une maladie que d’en chercher les causes, il était sur le point d’abandonner le métier et ses terres. Le retour au bio lui a permis de “se réapproprier son terroir et ses vignes”, de retrouver le plaisir du travail de la vigne aussi difficile soit-il et la fierté de son métier. D’autres ont été séduits par cette démarche risquée, mais rassurés de franchir le pas collectivement au sein de la coopérative et dans une démarche plus large d’oenotourisme et de retour aux valeurs de la terre. Dès la récolte 2012, Berticot sera le plus gros producteur bio d’Aquitaine et pourra bénéficier du nouveau label “vin bio” en vigueur à partir du mois d’août, label qui portera également sur la certification de la vinification et non seulement sur la provenance de l’agriculture écologique comme le label actuel.
Alors quand on demande à Zazie quel est le lien, elle répond avec évidence : “Le lien ? Mais c’est l’épicurisme !” Le vin est la boisson de la convivialité. C’est pour cela qu’elle défend cette démarche de “rendre le bon vin accessible à tous” (prix départ chais entre 6,50 et 7€ TTC). Des vins sans prétention, mais de qualité, tels sont les BB de Berticot, qu’ils soient blancs à dominante Sauvignon (son préféré), vif aux arômes d’agrumes, rosés (pur Cabernet-Sauvignon) à l’arôme floral de pivoine ou rouges (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon) puissant et poivré aux arômes de fruits rouges encore en devenir.
Le lancement de ces vins citoyens aux parfums “d’insurrection civique” en ce printemps électoral ne doit pas être fait pour déplaire à celle qui déclare, face à une société de plus en plus répressive, “Il est interdit d’interdire” et a mis, en tête de ses bonnes résolutions de 2012, “recommencer à fumer”.
Alors Zazie dans le Berticot, une erreur de casting ? Non, vraiment pas car s’il existe des accords mets et vins, il est aussi des vins et des personnalités qui se ressemblent, donc rien d’étonnant à ce qu’ils s’assemblent.

Jean Dusaussoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire