mercredi 17 avril 2013

Questions à Jean-Marc Desveaux (Sud-Ouest)


Publié le 13/04/2013 à 06h00
Par Jean-Christophe Wasner

« Il faut fédérer l’offre culturelle dans le Grand Marmandais »


Mon resto préféré ?
Le Lion d’or, pour l’accueil et la table, où l’on trouve une cuisine régionale et raffinée.
Mon commerce préféré, mon artisan préféré ?
La brasserie Les Neuf Fontaines. Le patron est quelqu’un de très avenant.
Où me trouve-t-on à l’heure de l’apéro ?
À notre local du Lions Club, autour d’un verre de Berticot.
Le/la Marmandais(e) en trois mots ?
Convivial, avenant et hospitalier.
Duras ou Casteljaloux ?
Duras, parce que je suis natif du canton. C’est un lieu à cheval entre trois départements (Gironde, Dordogne et Lot-et-Garonne), mais on se sent préservé, au centre du monde, dans un milieu naturel et préservé.
Ma dernière sortie ?
À la neige, à Peyragudes.
Ma prochaine sortie ?
Paris, pour un déplacement professionnel. Je suis conseiller dans le monde du vin.
Un truc à dire, une requête à mon maire ?
Continuer à fédérer tout ce qui est culturel dans le Grand Marmandais. Il faut un grand projet commun pour les associations culturelles, avec une programmation plus coordonnée et complémentaire.
Ce que j’aime le moins à Marmande ?
Que certains bâtiments privés soient laissés à l’abandon, délabrés, même s’il y a eu beaucoup d’embellissement de la part de la mairie.
Ce que j’aime le plus…
La rue piétonne et la place de la mairie.
Mon moyen de transport en centre-ville ?
À pied, Marmande n’est pas immense.
Qu’ai-je fait pour ma ville ?
Je me suis impliqué comme conseiller prud’homal, en tant que président du Lions Club, administrateur au lycée de la Compassion. Et puis je travaille aussi avec la cave du Marmandais.
L’endroit où on est sûr de me trouver ?
Au domaine de Berticot.
Là où je ne suis jamais ?
J’évite les meetings politiques et les manifestations partisanes à cause des différentes casquettes que j’ai.
Le Marmandais dans vingt ans ?
J’espère voir un grand regroupement des activités économiques, avec une intégration plus forte des décideurs économiques.
Le meilleur endroit pour un baiser de cinéma ?
Le Comœdia.
Suis-je plutôt Garorock, Festival lyrique ou D’jazz et Garonne ?
Plutôt lyrique, même si j’ai découvert Pierpoljak il y a peu !
Quel projet de l’agglomération suivez-vous de près ?
Aucun.
FCM, BBM ou USM ?
USM.
Mon scoop à partager ?
Pour le centenaire de la naissance de Marguerite Duras en 2014, notre demande d’émission d’un timbre à son effigie a été acceptée.
La colle du jour : Le Lions Club a son siège boulevard Meyniel. Qui était Meyniel ?
C’est un notable je crois. Il était notaire ou médecin, non ? (Pierre Charles Louis Meyniel était avocat et a été maire de Marmande de 1865 à 1894).
Quel candidat pour les municipales de 2014 ?
On peut faire confiance au travail de longue haleine qui a été mené et qui mérite qu’on y donne une suite.
CHAQUE SAMEDI, un(e) Marmandais(e) répond sans pouvoir dire « ouf » à une rafale de questions sur l’agglomération. Aujourd’hui, Jean-Marc Desveaux, président du Lions Club Doyen de Marmande, qui accueille le congrès régional du Lions Club

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire