vendredi 7 juin 2013

La Boucaude fête sa deuxième Nuit


par Florence Graignon

Près de 400 personnes se sont retrouvées pour la seconde Nuit de la Boucaude, le week-end dernier.

Près de 400 personnes se sont retrouvées pour la seconde Nuit de la Boucaude, le week-end dernier. (photo f. g.)

Il y a tout juste un an, les Vignerons de Landerrouat, Duras, Cazaugitat (VLDC) lançaient La Boucaude sur le marché. La marque identifie donc désormais la gamme des vins de Bordeaux commune aux deux caves girondines de la SCA, à Landerrouat et Cazaugitat, et vient compléter une offre large et diversifiée, résultat du travail des 180 coopérateurs, dont Berticot, en AOC Côtes de Duras, était jusqu’à présent le fer de lance.
Pour l’occasion, renouant avec le succès de la première édition, la deuxième Nuit de la Boucaude était organisée vendredi dernier autour d’un marché nocturne paysan et de deux concerts, au cœur même des installations de Landerrouat. Familles et amis de vignerons ainsi que partenaires institutionnels, économiques et commerciaux se sont retrouvés dans une ambiance conviviale.


LA CAVE EN CHIFFRESSur une superficie de 2 300 ha, la SCA Les Vignerons de Landerrouat-Duras-Cazaugitat regroupe 180 adhérents : 1 300 ha sur les appellations de Bordeaux et 1 000 ha pour les appellations de Duras et Bergerac.
140 000 hl sont produits chaque année et représentent 25 appellations différentes dont les AOP Bordeaux rouges, rosés et blancs, Bordeaux Sainte-Foy, Bordeaux Supérieur, Crémant de Bordeaux, Entre-deux-Mers, Côtes de Duras rouges, rosés et blancs, Bergerac, IGP Atlantique et vin de France. Les principales marques commercialisées sont : La Boucaude, Berticot, BB de Berticot, défendu, Grange aux garçons, Excellor, Les Peyrières.


Près de 90 % des surfaces cultivées et du volume produit sont désormais placés sous le signe de la charte Agriconfiance, répondant ainsi très concrètement aux demandes de traçabilité, de transparence, de sécurité des aliments et de respect de l’environnement des consommateurs par des pratiques environnementales et culturales adaptées.
10 %, soit un peu plus de 230 ha, sont labellisés Agriculture biologique, certifiés AB, en Côtes de Duras, comme en Bordeaux, rouge et blanc.

« Pour découvrir ou déguster blancs, rouges et rosés, bien sûr », souriait Gilles Lagaüzère, directeur de VLDC, « mais aussi et surtout, comme toute famille, pour être ensemble, se retrouver autour de valeurs communes et d’un travail bien fait. »
Vins primés De fait, s’appuyant sur une démarche qualitative globale et de plus en plus poussée, les vins produits sont régulièrement récompensés lors des concours les plus prestigieux : Concours général agricole de Paris, Concours et Foire nationale des vins à Macon, Concours des vins d’Aquitaine. Ils sont également cités dans le « Guide Hachette », « Guide Hubert », édition annuelle « Vin et Santé »…
Pourtant, et Thierry Comin, vice-président de la cave, le soulignait, « les vignerons sont définitivement les meilleurs ambassadeurs des vins du groupe ». Une soirée comme celle-ci permettait donc également de faire connaître les produits à l’ensemble des adhérents.
Après des actions cet hiver dans la station de la Mongie ou au Tournoi international de tennis à Primrose tournées vers le grand public, dans le cadre des primeurs 2013 en avril dernier pour les professionnels et la Nuit de la Boucaude menée en interne le 31 mai, VLDC et La Boucaude donnent rendez-vous aux consommateurs le 28 juin au festival Garorock de Marmande pour une dégustation gratuite.
Du 15 juin à fin août, le tube Citroën, le véhicule promotionnel de la cave, sera sur les marchés de Carcan et Maubuisson et sur le bassin d’Arcachon avec des animations-dégustations de la gamme. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire